L’HYPERTENSION CHEZ LES ATHLÈTES

Qu’est-ce que c’est ?


La pression artérielle élevée, ou « hypertension », touche environ 75 millions d’adultes aux États-Unis, selon l’American Heart Association. C’est l’un des facteurs pouvant entraîner un accident vasculaire cérébral, une crise cardiaque, une maladie du cœur et une maladie rénale. L’hypertension est diagnostiquée lorsqu’un athlète a une lecture de tension artérielle de 140 sur la systolique (le chiffre au-dessus de la ligne sur les lectures de tension artérielle, par exemple, le « 120 » dans « 120/80 ») ou plus, et/ou 90 sur la diastolique (le chiffre en dessous de la ligne) ou plus. L’hypertension artérielle est l’affection cardiaque la plus fréquemment observée chez les athlètes.

Symptômes


L’hypertension n’est souvent pas diagnostiquée ; cependant, certains symptômes peuvent être remarqués :

  • Maux de tête
  • Changements de la vision
  • Palpitations
  • Gonflement des jambes
    Ces symptômes apparaissent souvent dans les cas les plus graves ou en cas de tension artérielle très élevée.

Évaluation et traitement en médecine sportive
Les athlètes verront leur tension artérielle mesurée à l’aide d’un brassard. Le médecin enregistrera la moyenne de trois lectures différentes de la pression artérielle. Il sera demandé aux athlètes de se reposer tranquillement pendant cinq minutes avant la vérification de la tension artérielle et celle-ci pourra être prise en position assise ou couchée. Le médecin peut également demander à l’athlète d’enregistrer sa tension artérielle pendant une semaine ou plus avec un brassard de tension artérielle à domicile pour obtenir une moyenne. En fonction du niveau de forme physique de l’athlète et d’autres conditions médicales, le médecin peut mettre l’accent sur des modifications du mode de vie telles qu’une meilleure
régime alimentaire, ainsi que la modification ou l’amélioration du plan d’exercice actuel. D’autres modifications du mode de vie peuvent inclure la diminution de la consommation d’alcool et de caféine, la perte de poids et l’arrêt de l’utilisation de pilules amaigrissantes en vente libre ou d’autres produits pouvant entraîner une pression artérielle élevée. Le médecin peut également prescrire des médicaments pour aider à abaisser la tension artérielle. Avant de commencer à prendre des médicaments, le médecin peut également demander des analyses de sang pour évaluer d’autres problèmes liés à l’hypertension artérielle.

Prévention des blessures


Les athlètes doivent s’efforcer d’avoir un mode de vie sain qui inclut un régime alimentaire approprié, en plus de l’exercice qu’ils tirent de la pratique sportive.

Retour au jeu


Les athlètes pratiquant des sports vigoureux peuvent reprendre le jeu une fois que leur tension artérielle a été contrôlée. Certains peuvent être autorisés à jouer avec une pression artérielle élevée, tandis que d’autres devront avoir un meilleur contrôle avant de s’engager dans l’activité. La prise en compte du retour au jeu chez les athlètes présentant d’autres conditions médicales sous-jacentes, telles qu’une maladie rénale ou une insuffisance cardiaque, peut être limitée ou restreinte en fonction de l’évaluation du médecin du sport.

Auteurs membres de l’AMSSM : David Berkoff, MD et Raul Raudales, MD

Références
Bracker M. Five-Minute Sports Medicine Consult. Lippincott Williams & Wilkins ; 2012.